1ère Rencontre annuelle des acteurs de la culture dans les territoires

Comment enrichir son projet par des coopérations ? L’objectif de cette rencontre est d’alléger les aprioris et d’ouvrir le voie à de nouvelles formes de coopérations interculturelles. Le Festival est le cadre idéal pour servir cet objectif d’interconnaissance de pratiques et de modes d’engagements culturels extrêmement diversifiés. Celui-ci nous donne l’opportunité de travailler avec un artiste, de partager un spectacle et de mettre en débat la question de son avenir.

> Mardi 19 septembre de 9h30 à 17h15
Dans le cadre du Festival mondial de théâtres de marionnettes, Charleville-Mézières.

Inscriptions. Télécharger le programme.

Pour répondre à des questions nouvelles dans les territoires et les connecter à celles qui sont restées trop longtemps silencieuses, nous pensons qu’il faut essayer, par différents moyens, d’ouvrir la voie à :

– d’autres manières de considérer la place du citoyen dans la vie artistique et culturelle, et notamment, à la possibilité de reconnaître et d’ouvrir l’exercice des droits culturels à toute personne et à toute communauté humaine, qu’elle soit dans le domaine social, culturel ou économique

-la transformation des relations actuelles, dans les territoires de vie, entre acteurs de la décision publique et acteurs artistiques, culturels et éducatifs de terrain,

– des pratiques/ échanges sur la création artistique pour qu’elle soit appréhendée par tous à sa juste valeur, dans sa durée, sa diversité, sa singularité et son universalité, et enfin, sa complexité opérationnelle,

– des pratiques/ échanges sur la culture pour que celle-ci ne soit pas réduite à une seule de ses composantes et qu’elle ne soit pas considérée comme une simple dépense publique mais comme un investissement humain irremplaçable et incontestable pour construire les territoires symboliques, sensibles et solidaires de l’humanité.

Chaque catégorie de structures (collectivités, institutions artistiques et culturelles, associations,..) a ses propres métiers, cultures professionnelles et filières de formation.
Chaque personne a sa propre expérience et sa propre conception de la culture.

Entre les responsabilités légales et les cahiers des charges des institutions d’une part, et la liberté des associations fortement assujetties à leurs moyens, d’autre part, les espaces de rencontre et d’échanges sont réduits, voire inexistants.
D’où des méconnaissances profondes, des incompréhensions, des crispations, qui ne favorisent pas les pratiques de coopération.

Pendant toute la durée de l’étude-action, l’ensemble des personnes et des structures a été unanime sur un point : l’envie de se rencontrer pour mieux se connaître.
Elles ont donc décidé de créer, chaque année, une Journée d’échanges à l’occasion d’une manifestation artistique et culturelle qui réunit une grande diversité d’acteurs.

Pour cette première édition, le choix s’est porté sur le Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières.
Celui-ci nous donne l’opportunité de travailler avec un artiste, de partager un spectacle et de mettre en débat, avec une diversité d’acteurs, la question de son avenir.

Cette réflexion partagée servira à imaginer de nouvelles pratiques d’échanges, de concertation et de coopération culturelle, dans la diversité de nos territoires.

Cette journée a été co-construite par les contributeurs au groupe d’appui à la formation pour l’éducation populaire et la culture en Grand Est.

Ils soutiennent financièrement, matériellement et humainement l’événement :
DRAC Grand Est, le Festival mondial de théâtres de marionnettes, la Fédération Régionale des MJC de Champagne-Ardenne.